Chambéry : le collectif chambérien lance le débat

Print Friendly, PDF & Email

Le collectif chambérien pour la gratuité des services publics locaux invitait le public à un premier débat sur la gratuité des transports, vendredi  4 octobre salle de la Forgerie à Cognin.

En préambule au débat, il y eut un compte-rendu des rencontres de Châteauroux par un représentant de Chambéry, une présentation du collectif grenoblois et du réseau national et une présentation de la situation à Chambéry.

La situation à Chambéry est très particulière car le versement transport (payé par les entreprises) représente 75% des recettes, les usagers et la Région financent le reste. Contrairement à la plupart des agglomérations, celle de Chambery ne finance pas ! C’est un cas rare de gratuité … pour les collectivités locales. En plus, le cahier des charges pour le prestataire est de réduire le personnel et le nombre de km parcourus, en se concentrant sur les lignes rentables. Du coup, le réseau de bus est très mauvais, avec des zones entières très mal desservies. Pourtant, il y a une demande très forte d’améliorer le réseau de bus.

Le débat qui a suivi a été très agréable avec beaucoup de questions et d’interventions, montrant que les participants étaient très intéressés.

La question du vélo est venue aussi (il a été répondu que c’était un faux débat, que ça ne s’opposait pas), et celle de la participation des usagers à la mise en place du réseau (lignes, cadences, zones desservies, etc …).

Diaporama de présentation « La gratuité des transports à Chambéry »

Article du Dauphiné Libéré

Le collectif chambérien est composé de citoyens et de plusieurs mouvements (Attac, FSU, Sud rail, la CGT, Cap à gauche, Ensem-ble !, Génération. s, La Fran-ce insoumise, le NPA et le PCF).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *